L'Europe pourrait interdire l'additif E171 | Gencix

L'Europe pourrait interdire l'additif E171

L'additif E171 est présent dans certains dentifrices

Banni de France depuis janvier 2020, le dioxyde de titane est encore omniprésent en Europe. des eurodéputés se mobilisent.

Présent dans les bonbons, les médicaments, la peinture, les dentifrices...

Le dioxyde de titane est dans le collimateur des institutions européennes. Cette poudre blanche, utilisée comme colorant pour blanchir ou intensifier la brillance, est très présente dans les produits de la vie courante. Mais loin d'être anodine.

Le dioxyde de titane est interdit dans les aliments en France, depuis le 1er janvier 2020. la suspension de cette substance controversée était inscrite dans la loi Alimentation votée fin 2018. une décision prise " par précaution", à la suite d'un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) qui n'avait pu 'lever les incertitudes sur l'innocuité" de cet additif contenant des nanoparticules et soupçonné d'être cancérigène.

Seul pays européen à bannir le dioxyde de titane, la France sert aujourd'hui d'exemple. L'Europe planche sur son interdiction à l'échelle communautaire. Les discussions sont en cours, notamment avec des industriels qui veulent, a minima, écouler leurs stocks. La commission européenne a proposé de réduire l'interdiction aux additifs E171 qui contiennent plus de 50 % de nanoparticules. Un seuil rejeté par la commission chargée de la sécurité alimentaire, lundi.

"On ne peut pas faire courir un tel risque aux Européens", martèle Eric Andrieu, eurodéputé français socialiste, co-auteur d'une demande de retrait de la substance, avec la Française Michèle Rivasi (Verts) et l'Irlandais Mick Wallace (gauche radicale). Ils espèrent voir une suspension totale entérinée à l'automne par le parlement européen, puis le Conseil et les Etats membres, pour une entrée en vigueur d'ici à deux ans. En France, cette décision élargirait ainsi la fin du dioxyde de titane aux produits non alimentaires.

source:
Ouest France
by Fanette BON
10 septembre 2020